Business coach

Entrepreneurs, pourquoi avez-vous besoin d’un business coach ?

La vie d’entrepreneur, des hauts et des bas. Aimer ce que l’on fait, être motivé, échouer, rebondir, courir après des clients. Puis, le téléphone ne sonne plus, rien ne se passe comme prévu. Du business coaching, on n’y pense même pas. Persévérance, courage, nous avait-on prévenus.  Quelques clients, beaucoup d’énergie, doute, perte de confiance en soi, la spirale négative de l’entrepreneur. Et un jour, une rencontre. On n’y croyait plus, et pourtant, nouveaux clients, chiffre d’affaires, rentabilité, on retrouve le chemin de la réussite grâce à un business coach !

Entreprendre, première réussite, premier échec

Remontons le temps. Je vous raconte une histoire, la mienne, celle de ceux et celles qui ont choisi de créer leur entreprise, un choix de liberté, d’épanouissement personnel.

On en oublie parfois un peu vite les difficultés d’entreprendre : pas assez de clients, pas assez vite. Des revenus en dents de scie, l’activité se développe, mais, pas à la bonne vitesse.  Alors, on saute sur chaque opportunité, on ne ménage pas nos efforts.

Besoin d’aide, accompagnement ? Non, pas vraiment, on connait notre métier, nous sommes des experts ! Et puis, un chef d’entreprise doit se débrouiller. C’est dans les crises qu’on voit si on fait vraiment partie du club des entrepreneurs, des vrais. Bon, on voudrait bien quelques trucs et astuces vite faits, bien faits.

Et puis, chez les autres, silence radio. Personne ne se plaint, tout va bien. Alors, on se sent seul, voire nul, cela n’arrive qu’à nous. Entre nous, nous sommes tous passés par ces moments de grands bas. Pourquoi se taire ? Pudeur, oubli des moments difficiles ou tout simplement il faut mieux donner envie que se plaindre.

Tout sauf du coaching !

Alors commence le parcours du combattant.

Il y a d’abord les amis, la famille qui nous explique comment faire. Ils nous rappellent aussi que c’est « très compliqué de monter une boîte ». Enfin, ils cherchent surtout à se rassurer, ils n’ont pas fait notre choix et au regard de nos difficultés, ils sont contents d’être resté salariés.

Conférences, vidéos, Blog, chaîne You Tube, il y a du monde pour nous expliquer la solution miracle. On picore à gauche, à droite, on note, notre to do list s’allonge. On sait ce qu’il faut faire et on culpabiliser car on ne fait rien. Apprendre seul, ce n’est pas rien, et mettre des priorités, c’est décider, choisir. On ne sait pas par où commencer, tout semble important.

Entretemps, on se bat toujours pour trouver plus de clients. On signe quelques affaires, pas toujours le client idéal, ni le bon tarif. Et on se compare aux autres. « Revenus à 6 chiffres », « vivre de ce que l’on aime », est-ce vraiment pour nous ? Et puis, un jour, un entrepreneur parle, raconte son cheminement, parle de son business coach. On écoute, on est prêt, on s’autorise à être guidé, on retrouve une énergie positive.  

Un business coach, cela sert à quoi ?

Un business coach aide à prendre du recul. Un œil extérieur qui écoute sans juger, oui, mais, pas seulement.  J’aime l’image du guide qui motive, qui aide à dépasser les limites, à sortir de sa zone de confort.

Pourquoi travailler avec un coach d’affaires ?

  • Gagner du temps
    On évite de faire les erreurs les plus courantes les premières années d’une entreprise. Le business coach invite à appliquer un savoir- faire, des méthodes éprouvées, appliquées avec succès pour développer son entreprise. Je sais ce que je dois faire, les résultats suivent plus rapidement que si je travaillais seule.
  • Mieux utiliser mes ressources, mon temps en particulier
    Poser des choix, décider, définir mes priorités, je consacre du temps aux actions qui ont un impact sur les objectifs fixés.
  • M’appuyer sur mes talents, développer d’autres compétences
    Redécoller, c’est mettre en action mes qualités, celles nécessaires à la réalisation de ma mission d’entrepreneure. On parle des freins aussi, plus d’excuses pour booster mon activité, augmenter le chiffre d’affaires !
  • Atteindre mes objectifs
    Mon business coach est mon partenaire, je lui rends des comptes. Plus d’excuses ! Chaque mois, on parle des réalisations, de ce qui s’est moins bien passé. Puis, viennent les actions à venir et les objectifs à atteindre.

Comment choisir son business coach ?

Une rencontre, des affinités, oui, et des qualités aussi. Des compétences objectives, de l’expérience, une personne qui connait mon métier, qui connait la vie d’entrepreneur.

Des qualités personnelles, relationnelles aussi : aimer faire grandir l’autre. Travailler en confiance, sans être jugé. De l’écoute, et de l’honnêteté, il doit être capable de challenger l’entrepreneur que je suis, de dire les choses avec bienveillance pour me faire avancer, pas, pour me faire plaisir.

Quand j’ai cherché un business coach il y a quelques années, j’ai demandé à mon réseau des recommandations. J’ai rencontré deux coachs d’affaires, j’ai choisi celle qui avait connu la réussite, l’échec et rebondit avec succès. Elle connaissait mon métier, c’est aussi une femme de réseau, ses mises en relation m’ont permis de rencontrer d’autres entrepreneurs, cela m’a inspiré, montré que c’était possible de viser plus haut.

Aujourd’hui, j’ai choisi d’accompagner des entrepreneurs, je suis leur business coach. C’est une rencontre. Lors de notre premier entretien, je cherche à savoir ce que l’entrepreneur attend de cet accompagnement. Et puis, on définit ensemble des objectifs. Et le travail peut commencer, dans la clarté, dans la bienveillance.

Conclusion

Créer son entreprise, c’est devenu plus simple, accompagnement, coaching, formation, les offres sont nombreuses. Au fil des mois, des premières années, on est confronté aux premières difficultés, on cherche des solutions souvent seul, on est déçu des résultats obtenus.

Je crois qu’on peut aimer ce que l’on fait sans tout sacrifier. Qu’il est possible d’allier épanouissement personnel et financier. Un jour, je me suis autorisé de prendre le temps de travailler sur le développement de mon entreprise, j’ai fait cet investissement.

Etre bien entourée, passer ce cap en acceptant de ne pas tout savoir, et renoncer à tout apprendre seule, retrouver la vitesse, l’énergie, la spirale positive. J’avais besoin d’un regard extérieur, d’autres méthodes, d’encouragement à faire autrement, de la bienveillance aussi.

Travailler avec un business coach, c’est s’engager vis-à-vis tiers, sortir de sa zone de confort, gagner confiance en soi.

Je m'appelle Frédérique Genicot, je suis entrepreneure, votre coach pour le développement commercial de votre activité. Ma passion : transmettre et faire grandir l’Autre. Je vous motive à tester, à essayer, à sortir de votre zone de confort avec bienveillance et authenticité. Ce que j’aime, ce qui me motive, c’est voir votre activité décoller, sentir la confiance vous gagner, vous voir devenir ce que vous avez choisi d’être.

RELATED POST

2 thoughts on “Entrepreneurs, pourquoi avez-vous besoin d’un business coach ?”

  1. merci pour cet article. j’ai développé ma première activité en me faisant suivre par le BGE…un désastres. J’ai ensuite contacté un coach qui m’a aidé à aller vers une activité qui me portait plus, qui me correspondait plus et cela m’a beaucoup aidé. Depuis il me propose son aide pour me suivre dans le quotidien de mon entreprise, pour le ‘pilotage’ comme il l’appelle, mais étrangement je n’ai pas envie. j’ai l’impression qu’il veut m’emmener vers une direction qui n’est pas la mienne (ou peut-etre que dans ma tete je ne suis pas prete à faire de mon activité un vrai business qui me permette d’en vivre? apres, je suis passée d’une activité de production et vente de produits diététiques au conseil en nutrtion, donc plutot en libéral et plus simple à gérer, alors peut-etre que je me dis que je peux y arriver seule). Je me pose pas mal de questions en tout cas et je me demande ce qu’il me faudrait pour avancer…

  2. Merci Sabrina pour votre message.
    Ce n’est pas toujours simple de combiner épanouissement personnel et objectifs financiers.
    Dans quelle direction avez vous envie d’aller ? Comment voyez vous votre activité dans un an et plus ?
    Visualiser votre activité dans le futur, la dessiner, c’est un premier pas pour avancer.
    Faites vous confiance, autorisez vous à vous écouter.
    Je vous souhaite le meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir
11
Cacher