Comment se différencier de la concurrence quand on est entrepreneur ?

Entrepreneurs
MeDoWe : Comment se différencier de la concurrence quand on est entrepreneur ?
4 juillet 2018 | Frédérique Genicot

Etudier le marché, se différencier de la concurrence, un passage obligé quand on se lance. Nombreux freelances, coachs, consultants cherchent les mêmes clients, prospecter le même secteur d’activité.  Ceux qui émergent, se démarquent de la concurrence, ont un positionnement clair. Quels sont leurs secrets pour définir une proposition de valeur unique ?

Le booster de la semaine arrive directement dans votre boite aux lettres

La concurrence, je t’aime, moi non plus !

Les concurrents, on ne peut pas s’empêcher de se comparer à eux et après, on se sent parfois un peu nul. Ah, si cela ne marche pas comme prévu, c’est bien à cause d’eux, trop nombreux, moins cher.

Restons positif ! Si on voit des concurrents, cela veut déjà dire qu’il y a un marché. Oui, et moi, je les aime, ils me poussent à être meilleure, à innover, à écouter mes clients et à avancer.

En un mot, je travaille mon positionnement, la position qu’occupe notre marque, notre produit sur le marché. Trois questions : qui êtes-vous, que faites-vous et en quoi êtes vous différent ? Logique, non !

Se différencier des concurrents avec un positionnement clair

Avant de parler de nous, focus sur nos clients. Une cible, oui, une niche, encore mieux. D’accord, on va restreindre notre champ d’attaque, on touchera moins de personnes, d’entreprises, mais, alors, on intéressera plus de monde. Dont acte.

Écouter nos futurs clients

Je suis la solution, mes clients ont un problème. Retour sur le « pourquoi » ils vont partir à notre recherche, et puis, qu’est ce qui change pour eux après notre passage.

Ecouter nos clients, c’est comprendre pourquoi ils ont besoin de nous et ce qui devient possible grâce à notre offre. Trois mots : les problèmes, la solution, les bénéfices.

Et là, stop à la projection ! Souvent, on créé un offre car on n’a pas trouvé de solution à un problème que l’on a rencontré. Il est temps de confronter notre vision, j’allais dire notre perception avec celle de nos futurs clients. Et les surprises ne sont pas rares…

Pour mieux écouter ma cible, je travaille les personas. Ce sont des portraits robots de mes clients. Ils sont minutieusement décrits : déclencheur de recherche de solutions, bénéfices, freins, parcours d’achat, tout y passe. On se met dans leur peau, adieu automatismes, les faits, rien que des faits.

Mon offre, ce que je propose

Ce que je fais, l’expérience que mes clients vivent, je la décris complètement. Cela me permet de voir la valeur que je génère chez eux. Intéressant quand on veut définir son tarif autrement que par le temps passé.

Et moi ? Oui, vous aussi ! Faire la différence en étant soi !

Alors, on se penche sur notre parcours, nos expériences, ET notre personnalité. On se concentre souvent sur notre expertise, notre savoir faire, on en oublie notre savoir être, nos talents. Chacun a dans son domaine un point de vue particulier, c’est notre personnalité, elle est partie prenante de notre offre.

Mes atouts, mes points forts ? Ah, on a du mal à identifier les talents, les qualités que nos clients apprécient chez nous. Pourquoi ne pas leur poser la question ?

Je l’ai fait ! J’ai interrogé 5 personnes, des clients, des partenaires. Je leur ai demandé de me citer mes 3 points forts. Je reconnais l’écoute, la bienveillance. Je découvre mon côté fédérateur  et mon énergie, mon enthousiasme communicatif !

Écrire son positionnement

En résumé : le positionnement reprend les informations suivantes :

  • Qui sont nos clients, quel est notre cible ?
  • Ce que nous proposons : expertise, parcours, talents
  • Ce que nous apportons, les bénéfices
  • Et la manière dont nous nous différencions de nos concurrents ?

C’est parti pour l’écriture de notre proposition de valeur (Unique Selling Proposition).

Ce slogan, cette signature, elle est unique, vendeuse, et pousse à agir.
USP = un produit + un client + ce que je fais et apporte à mes clients + ce que je vous fais mieux que mes concurrents.

Concrètement, je m’inspire de la présentation suivante :
à : [Public cible]
[Nom de l’entreprise ou marque] est le/la [Produit] qui [Bénéfices] contrairement à [Concurrence proche].
(Source : The Marketing High Ground : Positioning Statement, 1 min 30)

Conclusion

C’est maintenant que tout commence.

Etre expert, c’est bien, le faire savoir, c’est encore mieux.

En mettant en avant nos talents, notre personnalité, nous présentons ce qui nous rend unique dans notre domaine d’activité.

Nous pouvons le faire en publiant des contenus, en commentant des articles, en animant des ateliers. Et surtout nous pouvons inviter nos clients à parler de ce qui a changé dans leur vie.

Maintenant, il est temps de vous laisser la parole : )
Des questions, des expériences à partager, on se retrouve dans les commentaires…

Frédérique Genicot, fondatrice de MeDoWe - Coaching pour femmes entrepreneures
FRÉDÉRIQUE GENICOT

Je m’appelle Frédérique Genicot, je suis entrepreneure, votre business coach pour le développement commercial de votre activité. Ma passion : transmettre et faire grandir l’Autre. Je vous motive à tester, à essayer, à sortir de votre zone de confort avec bienveillance et authenticité. Ce que j’aime, ce qui me motive, c’est voir votre activité décoller, sentir la confiance vous gagner, vous voir devenir ce que vous avez choisi d’être.