Entrepreneures, indépendantes et freelances : comment apprendre à vendre ?

Trouver des clients
MeDoWe : Entrepreneures, indépendantes et freelances : comment apprendre à vendre ?
1 juin 2017 | Frédérique Genicot

Lorsqu’on devient freelance, qu’on crée ou reprend une entreprise, il faut apprendre à vendre. Seulement, les freins ne manquent pas, ainsi que la peur de l’échec. Alors, pourquoi ne pas changer de posture, prendre conscience de ce que vous apportez à vos clients et le communiquer avec enthousiasme ? C’est ce que nous propose Frédérique Genicot, fondatrice de MeDoWe. Voici ses conseils, pour vendre en y prenant plaisir !

Rappelez-vous que vendre vous permet de réaliser votre mission

Créer son entreprise ou se lancer comme freelance est un vrai choix, épanouissant pour beaucoup de femmes. Mais la vente de leurs produits peut être un frein à cet épanouissement. Alors comment se réconcilier avec cet aspect ?

« Quand vient le temps de parler prix, votre modestie vous dessert, un sentiment de culpabilité apparaît, le syndrome de l’imposteure est de retour. On vit une confusion totale : vendre notre savoir-faire, nos compétences reviendrait à se vendre soi-même » explique Frédérique Genicot.

Au fil du temps, vendre devient une « question de vie ou de mort ». Cette pression s’accroît, vous paralyse. Et pourtant, vendre est ce qui vous permet de réaliser votre mission de freelance ou d’entrepreneure, de vivre la vie dont vous rêvez ! C’est donc très positif.

Changez votre conception de la vente

Et si on regardait la situation autrement ? Pour beaucoup, la vente est un combat gagnant-perdant et son corollaire veut que ce que vous gagnez est perdu par l’autre. Mais avec une vision différente, les postures évoluent.

« Reprenez confiance en ce que vous vendez. Votre produit améliore la vie de vos clients. Il n’y a donc pas de perdants, mais bel et bien deux gagnants » rappelle Frédérique.

Il est enfin temps de prendre conscience de la valeur que vous apportez à vos clients.

Mettez-vous à la place de votre futur client

Entreprendre, c’est identifier un problème, une situation rencontrée qui empêche d’avancer. Pour mieux vendre votre produit, vous devez donc commencer par vous demander à quels problèmes il répond, en vous mettant dans la peau de l’acheteur.

« Demandez-vous quels sont les événements ou les actions qui rendent ce problème trop lourd pour lui » conseille la fondatrice de MeDoWe. « Cela vous permettra d’identifier les éléments déclencheurs du processus d’achat. »

Misez sur la valeur perçue de votre offre

Lors d’une vente, la tentation de parler méthode, de se lancer dans une présentation en règle de votre offre est grande. Il est pourtant plus efficace de parler de bénéfices.

« Il existe plusieurs types de bénéfices que vos produits peuvent apporter. Par exemple,  économiser de l’argent, en gagner plus : ce sont les bénéfices financiers. Mais il y a aussi des bénéfices liés au bien-être, à la sérénité, au confort. Certaines dépenses procurent, elles, un sentiment de sécurité. Enfin, l’achat d’un produit peut aussi procurer un sentiment d’appartenance, de fierté, d’estime de soi » récapitule Frédérique Genicot.

Donnez confiance par votre attitude

Enfin, n’oubliez pas que votre communication est capitale. Adoptez l’attitude d’une personne légitime, et montrez que vous êtes fière de vos produits, de vos prestations, des résultats de vos clients. Car vendre, c’est soigner le fond et la forme.

« Communiquez votre enthousiasme chaque jour et partout. La vente ne se résume pas seulement à un entretien en face à face avec un prospect. Vos futurs clients doivent sentir que vous vous souciez d’eux, que vous agissez dans leur intérêt » indique Frédérique.

A vous maintenant de mettre en pratique ces conseils, pour retrouver le plaisir de vendre, et voir votre activité se développer.

Frédérique Genicot, fondatrice de MeDoWe - Coaching pour femmes entrepreneures
FRÉDÉRIQUE GENICOT

Je m’appelle Frédérique Genicot, je suis entrepreneure, votre coach pour le développement commercial de votre activité. Ma passion : transmettre et faire grandir l’Autre. Je vous motive à tester, à essayer, à sortir de votre zone de confort avec bienveillance et authenticité. Ce que j’aime, ce qui me motive, c’est voir votre activité décoller, sentir la confiance vous gagner, vous voir devenir ce que vous avez choisi d’être.