Trouver des clients, le secret des freelances qui aiment prospecter

Trouver des clients
trouver des clients quand on est freelance
3 décembre 2018 | Frédérique Genicot

Réaliser nos missions et aimer prospecter, irréaliste, impossible ? D’un côté, il y a ce que nous aimons faire, ce en quoi nous excellons. Et puis, il y a la recherche de clients. Nous y allons à reculons, la boule au ventre, souvent au plus mauvais moment. Développer son activité, prospecter serait, alors, un mal nécessaire. Voici les secrets des freelances qui prennent du plaisir à trouver des clients.

Le Secouez-moi de la semaine arrive directement dans votre boite aux lettres

Préparé à trouver des clients, tu seras

La prospection, ce n’est pas notre truc. Alors, c’est vraiment quand on n’a plus le choix, quand on cherche activement notre prochain client.

Volonté, détermination et méthode Coué, cela devrait marcher. Passage en force, on ne compte plus nos heures, et les sorties networking.

On en fait des choses, beaucoup même avec un résultat mitigé au regard du temps passé.

Développer son activité, c’est tout sauf de l’improvisation.

Un peu tous les jours plutôt que beaucoup quelques semaines. Et trois leviers de prospection : les clients, le réseau, les prospects.

Tes anciens clients, tu soigneras

Fidéliser un client, c’est d’abord faire ce que l’on dit, et dire ce que l’on fait.

Un travail de qualité, oui. Et expliquer encore et encore pour rassurer le client, la confiance se crée, elle s’entretient.

Trouver des clients, c’est aussi apprendre à demander des recommandations, idéalement, à la fin de notre mission. On ne devrait plus y penser, cela devient un réflexe.

Et pourquoi ne pas se rappeler à son bon souvenir et maintenir le lien ? Car loin des yeux, loin du cœur !

Le client d’hier nous connait. Ses enjeux évoluent, ses besoins aussi.

Soignons ces relations, et informons-les de nos dernières réalisations. Une source d’inspiration, et une prochaine mission en devenir.

Trouver des clients grâce à ton réseau, des relations de confiance tu construiras

Prospection et réseautage

Le réseau, c’est avoir le plus de contacts possibles ? Voir du monde, sortir, et récupérer des cartes de visite ? Je n’y crois pas.

Alors ? C’est surtout tisser des liens de qualité, apprendre à se connaître.

Développer mutuellement nos affaires, écouter et mettre en relation mes contacts, recevoir des recommandations, aussi. Je lui trouve des clients, il m’en trouve !

Ici, aussi, je construis des relations de confiance. Cela commence par prendre des nouvelles. Simplement un mail, un coup de fil, un texto.

Je profite de cet échange pour mieux connaitre mon interlocuteur, et je lui parle aussi de ma dernière mission. Une façon simple de décrire mon client idéal et ce que j’apporte à mes clients, ce qui a changé dans leur vie quand ma prestation est terminée.

Parler de toi, tu t’autoriseras

Alors, après nos clients, notre réseau, que faire pour trouver des clients ?

Les prospects sont partout, et aujourd’hui, ils se renseignent, cherchent de l’information. Finalement, ce sont eux qui nous choisissent.

Etre lisible, d’abord. Client idéal, bénéfices, oui. Et notre différence par rapport aux autres consultants, aux autres freelances. Une première étape qui n’est pas toujours simple. Vendre du conseil, c’est parler de soi, notre parcours et notre personnalité.

Etre expert, c’est bien, le faire savoir c’est mieux.

Etre visible là où se trouvent mes prospects. Où se trouvent-ils ? Réseaux sociaux, réseaux d’affaires, conférence, événement de networking.

Etre présent là où se trouvent ceux qui m’intéressent. Des lieux où l’on parle, on échange, on noue un premier contact.

La vraie vie et les réseaux sociaux. Là, je partage mon expertise, je commente, je publie. Toujours pour faire avancer le débat, une autre façon de donner, pour faire grandir ceux qui nous lisent.

Trouver des clients, tous les jours, tu sèmeras. Petits pas par petits pas, tu feras

Faire une chose qui nous fait peur chaque jour, dit Eleanor Roosevelt.

Une action après l’autre, jour après jour. On teste, on essaie, on avance, on continue.

atteindre objectif professionnel

Voici quelques exemples d’actions de prospection pour trouver des clients.

  • Je demande une recommandation à un client satisfait de la mission qui vient de se terminer
  • Je reprends contact avec un ancien client, je m’organise pour en contacter 2 par mois
  • Je bloque un jour, le vendredi, par exemple pour déjeuner réseau. Je renoue des liens avec des contacts perdus de vue
  • Je participe à une soirée networking par mois, je me fixe un objectif : récupérer trois nouvelles cartes de personnes intéressantes

Et les réseaux sociaux ? J’engage la conversation autour de sujets qui sont en lien avec mon expertise, je me suis fixé une plage horaire dans mon agenda.

  • Je like les articles que j’aime, j’invite les personnes à rejoindre mon réseau, je m’abonne
  • Je commente ce qui m’intéressent, pas pour faire ma promo, pour faire avancer le débat
  • Je partage un article avec un commentaire

Trouver des clients, tous les jours, tu récolteras

On ne sera plus dans cette situation d’attente, de stress de trouver le prochain client.

Un contact, une demande, une mise en relation, une proposition de partenariat, on a confiance, nos actions portent leur fruit, jour après jour.

Le remède à la peur, c’est l’action. On essaie, et on se prend au jeu, et doucement, on intègre cette nouvelle habitude dans notre organisation de la semaine.

Rester top of mind dans la tête de nos clients, de notre réseau, être lisible et visible pour attirer les prospects, c’est effet boule de neige garanti.

Besoin d’un coup de pouce pour faire un premier « petit pas » accompagné ?

Inscrivez-vous au Secouez moi et recevez, tous les 15 jours, dans votre boîte mail un défi, une première action à réaliser pour que trouver de clients devienne un plaisir.

Frédérique Genicot, fondatrice de MeDoWe - Coaching pour femmes entrepreneures
FRÉDÉRIQUE GENICOT

Je m’appelle Frédérique Genicot. Je suis la fondatrice de MeDoWe, une communauté de freelances, d’indépendants, de consultants qui ont autant de plaisir à trouver des clients qu’à réaliser leurs missions.