Les clés pour retrouver confiance en soi quand on est entrepreneur

Entrepreneurs
MeDoWe : Les clés pour retrouver confiance en soi quand on est entrepreneur
19 septembre 2018 | Frédérique Genicot

Une belle journée, et puis, la nouvelle qu’on n’attendait pas ou plus. Le doute, les questions, cette petite voix intérieure, signe d’auto sabordage. Rebondir, repartir, nous y sommes tous les jours confrontés quand on est entrepreneur, consultant, coach, freelance. Retrouver confiance en soi, c’est une attention de tous les jours, des rituels, des pratiques que j’ai testés au fil de l’eau, depuis 12 ans, quand les pensées négatives s’annoncent et pas seulement.

La confiance en soi, un muscle

Avoir confiance en soi, c’est se sentir capable de faire face aux circonstances de la vie.

Et les montagnes russes, on les connait, nous les entrepreneurs. Une mauvaise nouvelle, un délai, un échec, on est gâté. Alors, comment faire pour gagner confiance en soi ?

Bonne nouvelle ! Nous pouvons acquérir les capacités à faire face.

La confiance en soi, c’est d’abord se connaître. Ne pas chercher à être parfait, à écraser les autres, accepter que nous avons tous et toutes des talents, des limites aussi.

Parlons-en des talents ! On connait nos défauts, nos talents, c’est plus compliqué. Entre ceux qu’on pense avoir et ceux qu’on a du mal à accepter, la route est longue.

Interrogeons nos clients, nos partenaires, nos anciens collègues. Alors, cette liste de talents, on la relit régulièrement, et cela fait du bien. Une attitude positive, la clé pour retrouver confiance en soi. .

Quand le doute arrive, je respire

Que faire dans cette situation d’urgence ? Les pensées s’emballent, le pire est à venir. Ma première réaction est de me concentrer sur ma respiration.

Sentir l’air entrer et sortir librement de mon corps. Quelques secondes, quelques minutes.

Retrouver le calme, la paix, pour arrêter le flot des pensées négatives. J’accorde mon attention à l’instant présent, l’effet est immédiat, je me sens mieux.

Gagner confiance en soi, vive nos réussites !

On est champion pour ressasser ce qui ne se passe pas comme prévu. Gagner confiance en soi, c’est observer ce qui a de positif.

Si on commençait par se féliciter ? Célébrer une action réussie, un pas vers notre objectif, tous les jours, plusieurs fois pendant la journée. On met l’accent sur nos talents, nos forces.

A la fin de la journée, je fais un bilan positif, la liste de ce que je réussis aujourd’hui. Un rendez-vous avec un prospect, des personnes rencontrées lors d’un événement networking, la signature d’un contrat.

Plus que s’en souvenir, pourquoi ne pas l’écrire ? Un carnet magique à consulter sans modération les jours sans. Je prends conscience que j’avance, que mes projets prennent forme.

Hier au top, et pourquoi pas aujourd’hui ?

Le secret pour gagner confiance en soi, se souvenir des bons moments, des réalisations passées et surtout quand le doute nous envahit.

Revivre, se remémorer cette proposition, une offre, un projet qui a abouti, ma dernière grande fierté.

Comment ? Fermer les yeux ou pas. Je convoque mes ressentis, mes émotions au démarrage, et les sentiments quand j’ai réussi.

Se souvenir des difficultés, des limites franchies, ce que j’ai affronté pour arriver à lancer ce projet, à prospecter. Oui, c’est moi qui a fait cela !

Des sentiments positifs, la confiance en soi, cela se vit, cela se revit aussi, je m’y replonge, je me souviens de ce moment de confiance au zénith.

Une ancre, un moyen pour ressentir la confiance en soi à volonté, chaque fois que j’en ai besoin.

Quand une petite voix nous chuchote que c’est impossible, je lui montre le contraire.

J’ai pu faire cela dans le passé, je suis évidemment capable de faire ce que j’ai prévu de réaliser.

Confiance en soi et échec, je fais comment ?

On a parlé positif, réussite. Mais ce qui sape la confiance en soi, c’est ce qui ne marche pas comme prévu, ce que l’on rate. L’échec !

Nos erreurs, on aimerait dire qu’on les accepte. Pourtant, on se sent nulle, on culpabilise.
Alors, comment faire ? Quel habitude prendre ? J’essaie d’avoir un regard bienveillant sur cet échec.

Le remède ? Ce qui est important, ce n’est pas ce qui se passe, mais, comment nous allons réagir. Et c’est là toute la différence.

A la fin de ma journée, je repense aux choses qui se sont mal passées. Je me pose deux questions : qu’ai-je appris ? Et comment faire autrement demain ?

Une gymnastique formidable, petit pas par petit pas, construire sa réussite.

Retrouver confiance en soi, avoir confiance en les autres

Ma Dream Team, un groupe de soutien, des personnes bienveillantes que je peux contacter quand je sens que je plonge.

Des rencontres, des encouragements, des mots du cœur. Etre bien entouré, sortir, nouer de relations avec des gens différents, qui nous grandissent, qui nous révèlent.

Des personnes qui partagent mes valeurs et qui peuvent aussi me dire les choses, me pousser à agir, à repasser à l’action, à faire autrement.

Les autres, c’est aussi cette tentation de se replier sur soi quand on n’a pas confiance en soi.

Ne pas oser participer à une soirée de networking, refuser un partenariat, on a peur de ce qui pourrait arriver ou pas.

Restons positif ! Pourquoi ne pas penser à ce que j’apporte à mes clients, aux bénéfices de mes actions ? Se mettre dans une autre disposition d’esprit, accueillir ce que le monde a à m’offrir et accepter les cadeaux de la vie.

Je suis ma première supportrice !

La confiance en soi, c’est un dialogue permanent avec soi, je deviens une entrepreneure qui a confiance en elle !

Notre ennemi, cette petite voix intérieure critique, sape notre confiance en soi. Auto sabordage, on connait tous.

J’ai appris à observer, à identifier les choses positives, à comprendre ce qui déclenche ces moments de doute, de « je n’y arriverai pas », mes fameuses croyances.

Puis, j’essaie de porter un autre regard sur moi. Plus je suis critique, plus je me limite. Je me motive, je m’encourage, j’ai un regard bienveillant sur mes échecs.

Gagner confiance en soi, c’est adopter une attitude positive face à la vie.

Tout ne se passe pas comme nous l’avions espéré.
Ce n’est pas ce qui nous arrive qui fait ce que nous sommes. C’est ce que nous faisons de ce qui nous arrive qui fait toute la différence.

« Avoir confiance en soi, ce n’est pas être sûr de soi. C’est trouver le courage d’affronter l’incertain au lieu de le fuir. Trouver dans le doute, tout contre lui, la force de s’élancer » nous dit Charles Pépin dans son dernier livre.

Et vous, quels sont vos rituels, vos habitudes pour retrouver confiance en vous ?

Frédérique Genicot, fondatrice de MeDoWe - Coaching pour femmes entrepreneures
FRÉDÉRIQUE GENICOT

Je m’appelle Frédérique Genicot, je suis entrepreneure, votre coach pour le développement commercial de votre activité. Ma passion : transmettre et faire grandir l’Autre. Je vous motive à tester, à essayer, à sortir de votre zone de confort avec bienveillance et authenticité. Ce que j’aime, ce qui me motive, c’est voir votre activité décoller, sentir la confiance vous gagner, vous voir devenir ce que vous avez choisi d’être.