4 actions pour réseauter quand on est confiné

FAIRE DU NETWORKING

resauter en confinement
26 mars 2020 | Frédérique Genicot

Faire du networking alors qu’on est enfermé chez soi ? Le réseau, c’est une façon de vivre, de construire des relations durables. Etre présent quand tout va bien, et aussi dans les moments plus compliqués. Prendre des nouvelles, renforcer les liens, ré-initier un contact, c’est retrouver une énergie positive. Prêt à passer à l’action ? Voici 4 actions pour réseauter !

La newsletter arrive directement dans votre boite aux lettres

Action 1 Réseauter, c’est être préparé

Un entretien réseau, c’est tout sauf de l’improvisation.

La préparation, un passage obligé.

Réseauter aujourd’hui, c’est évidement s’intéresser à la vie confinée de vos interlocuteurs.

Demander simplement des nouvelles pour commencer l’échange.

Simplement écouter, partager.

L’échange de bons plans pour faire travailler les enfants, peut-être.

Les contrats annulés, reportés, on connaît tous. Les plaintes, on est passé à autre chose. .

Plus souvent, arrive la question de l’après. Là aussi, on échange, on réfléchit ensemble.

Retour au sujet de l’entretien réseau !

Vos actualités professionnelles, vous en parlez comment ?

C’est ici que la préparation est importante.

Un résumé des 6 derniers mois, voire des années passées dans certains cas.

Pas un catalogue à la Prévert, les grandes lignes, les clients, ce que vous leur avez apporté.

C’est ce que vous direz, raconterez le plus naturellement possible à votre interlocuteur.

Après la présentation mutuelle, vient la fameuse question : « Que puis- je faire pour vous/t’aider à développer votre/ton activité, à atteindre vos/tes objectifs ? »

C’est votre demande, cela commence par « Je cherche…. »

Soyez précis, faites une demande réaliste et réalisable.

Vous souhaitez être mis en relation avec un client idéal ?

Décrivez-le précisément, et mieux, encore, ayez une liste nominative de cibles.

C’est plus facile pour votre interlocuteur et cela montre votre connaissance de votre marché.

reseauter quand on est consultant coach

Action 2 Résauter, oui, et avec qui ?

Tout est prêt. Qui, alors ?

Certains ont un emploi du temps allégé, des formations, des coachings annulés.

D’autres terminent des missions et pour eux, l’atterrissage, c’est pour plus tard.

Et puis, il y a ceux qui se battent pour continuer l’activité économique, les professions essentielles et leurs fournisseurs.

Alors, quand vous commencez votre liste, ayez ces profils en tête.

Première option : entretenir les liens.

On l’a déjà fait avec nos clients, nos partenaires du moment.

Ensuite : pourquoi ne pas reprendre contact avec ceux perdus de vue ?

Des anciens collègues, des anciens clients, des membres de réseaux professionnels.

C’est le moment aussi pour échanger avec vos contacts virtuels, l’occasion de mieux se connaître.

Puis, il y a des futurs partenaires.

Leur client ressemble au vôtre, vos prestations sont complémentaires.

Une bonne raison de commencer à apprendre à vous connaitre et voir plus si affinités professionnelles !

Enfin, prenez votre mal en patience.

La réponse est rapide, tant mieux.

Pas de signes, de mails ?

Pas de conclusions hâtives, de culpabilisation, non plus.

Vous ne savez pas ce que vit cette personne aujourd’hui.

Action 3 Réseauter par téléphone

Ah ! Le téléphone, ici, pas moyen d’y couper.

Quelques règles pour que cela se passe le mieux possible.

Vidéo conférence ou appel sans visio ?

Perso, j’aime me concentrer sur la voix.

On entend tellement de choses ou pas.

Et puis, chacun n’a pas envie de faire découvrir son bureau improvisé, ni sa tenue de travail at home 

D’abord, on propose un créneau, un début et une fin. Une heure, grand maximum.

Présentation mutuelle, et puis, comment nous aider à développer nos activités ?

Quelques autres trucs pour communiquer par téléphone

Le casque, c’est mieux, le son est parfait. C’est plus confortable pour vous et pour votre interlocuteur.

L’ordinateur est fermé, la musique éteinte, et la concentration maximale sur la conversation.

Prendre des notes permet de focaliser son attention.

Grignotage, thé, café, c’est pour après. Tout s’entend…

Au téléphone, pas de langage non verbal pour faciliter la compréhension du message.

Donc, la voix, la voix, et encore la voix pour vous faire entendre.

Alors, vous allez droit au but, à l’essentiel.

Des phrases courtes pour ne pas perdre votre interlocuteur.

Et ici, encore plus, place au positif, adieu formulation négative !

reseau en confinement

Action 4 Réseauter, maintenant, et demain !

Alors, on a parlé, discuté, échangé.

Que faire après ? Entretenir ce lien, surtout, aujourd’hui.

Certains vous auront confié leurs difficultés personnelles. Un mot, un texto suivront.

A d’autres vous aurez promis un envoi, une mise en relation.

Quant aux futurs prescripteurs, tout commencera vraiment avec un cas concret de recommandation croisée.

En résumé, le suivi est à assurer, à moins de devenir un profil infréquentable sur un réseau professionnel.

Car tout cela ne s’arrête pas demain.

Certains resteront des opportunistes, ayant trouvé ici de quoi s’occuper, voire trouver des clients.

Pour les autres, le réseau se vit aussi maintenant.

L’occasion de consolider certains liens, de redécouvrir certaines personnes, de parler enfin à votre réseau virtuel.

Avec comme toujours des heureuses surprises !

Votre réseau professionnel ? Vous pensez ne pas en avoir, vous ne savez pas qui recontacter. Je vous invite à participer au Pt Déjeuner MeDoWe OnLine le vendredi 27  mars à 9 h. Pour vous inscrire, c’est ici.

La newsletter arrive directement dans votre boite aux lettres

Frédérique Genicot, fondatrice de MeDoWe - Coaching pour femmes entrepreneures
FRÉDÉRIQUE GENICOT

Je m’appelle Frédérique Genicot, je suis entrepreneure, votre coach pour le développement commercial de votre activité. Ma passion : transmettre et faire grandir l’Autre. Je vous motive à tester, à essayer, à sortir de votre zone de confort avec bienveillance et authenticité. Ce que j’aime, ce qui me motive, c’est voir votre activité décoller, sentir la confiance vous gagner, vous voir devenir ce que vous avez choisi d’être.